Soyez constructifs et... courtois ! Par avance merci pour les apinautes qui dialoguent avec vous ou qui simplement vous lisent :-)

Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

  • vince
  • Visiteur
  • Visiteur
05 Nov 2014 21:29 #84322 par vince
Réponse de vince sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
salut Vivien, c'est sur que célibataire et sans enfant c'est plus facile, car tu n'a pas la vie de famille a t’occuper.

Çà peut être un choix ou une situation subit le célibat, mais faut être conscient qu'une fois que tu fonde un foyer et que tu pérennise l'espèce humaine, tu ne peux plus dégager les même marge de manœuvre niveau disponibilité horaire sans conséquence sur la vie familial. A moins d’avoir une organisation au top mais même là c'est compliqué.

Ceci étant dis on peut encore vivre de l'apiculture aujourd'hui, qu'en sera t il demain? Bien malin celui qui a une boule de cristal.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • api18
  • Visiteur
  • Visiteur
05 Nov 2014 21:32 #84323 par api18
Réponse de api18 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

jull écrit: voilà qui rassure!
tu travaille sur un plan de miellerie de quelle surface sans vouloir être indiscret? avec combien de ruches sur ton exploitation?


Actuellement j'ai en plusieurs bâtiments environs 170 m2 et j'ai exploiter 250 cette année c'étais faisable mais pas pratique l'année prochaine j'exploiterais entre 0 et 450 ruches ...
Et sinon le batiement final sera un batiment de 500 m² pour exploiter 500 ruches de prod et autant d'essaims de secours vendu si pas besoin de secour au printemps plus les essaims de l'année. Donc une exploitation 500 ruches et 700 ruchettes environs . Mi élevage mi miel. L'avenir nous dira su je fonce dans le mur, par contre zéro crédits et je n'ai pas non plus gagner au loto parti il y a 6 ans exactement avec 2000 € en poche .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • api18
  • Visiteur
  • Visiteur
05 Nov 2014 21:36 - 05 Nov 2014 21:38 #84324 par api18
Réponse de api18 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

vince écrit: salut Vivien, c'est sur que célibataire et sans enfant c'est plus facile, car tu n'a pas la vie de famille a t’occuper.

Çà peut être un choix ou une situation subit le célibat, mais faut être conscient qu'une fois que tu fonde un foyer et que tu pérennise l'espèce humaine, tu ne peux plus dégager les même marge de manœuvre niveau disponibilité horaire sans conséquence sur la vie familial. A moins d’avoir une organisation au top mais même là c'est compliqué.

Ceci étant dis on peut encore vivre de l'apiculture aujourd'hui, qu'en sera t il demain? Bien malin celui qui a une boule de cristal.


Exactement célibataire sans enfants, un choix qui peu peser, de monter l'exploitation avant la famille mais un choix, peut être pas le bon. Mais actuellement au bout de 6 ans un vie de famille correct serait envisageable. J'en suis a la construction de la maison entre les tournée de ruches ...
Les deux première année ne conte pas j'étais étudiant avec très peu de ruches et loin d'être dans la démarche pro.
Dernière édition: 05 Nov 2014 21:38 par api18.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • apipaca
  • Visiteur
  • Visiteur
05 Nov 2014 21:40 #84325 par apipaca
Réponse de apipaca sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

nicolasseux écrit: N[quote="apipaca"
Faut pas s énerver comme ça, on va croire que t as pas fait de miel cette saison. C est moi qui devrait être nerveux et irritable...
Bref si l'élite de l apiculture française a fait du miel, tres bien. Mais ne décourage pas la grande masse d apiculteur médiocre voir nul de ce forum.
Un peu d humilité. Les moyennes officielle de PACA sont étrange, mais l apiculture ça doit être le seul secteur où on exagère pas dans le sud.
Bref je me dit que le pire ennemi de l apiculteur c'est l apiculteur...


Tu me trouves énervé ? toi alors ! j'aurai cru au contraire que tu aurais apprécier mon côté plaisantin ?

je vais te rassurer quand même, quand je dis que certains api (que je connais) ne sont pas au bord de la dépression, je ne parle surtout pas de moi, à ce propos et si ça t'intéresse, ce que je peux au passage te garantir c'est que notre contingent de caisses sur l'acacia ont récoltés moins que les tiennes, seulement une petite dizaine de kg et pendant cette période de mai à mi juin toutes nos caisses ailleurs, que ce soit sur le thym ou la garrigue, n'ont pas brillé non plus à cause d'un Avril sans pluie et un mois de mai pas plus chaud que ça et beaucoup venté (Mistral), tu vois je devrai sans doute m'énerver !!

par contre en amont, en Mars et Avril , "tous" nos ruchers qui hivernent sur le romarin et ou ils font leur première miellée, nous ont donné entière satisfaction, l'hiver très doux et la fin de l'hiver précoce nous avait permis d'avoir je jolies colonies de très bonne heure, ce qui est indispensable pour bien récolter et là nous étions satisfait !!

à ceci et après considération du peu de récolte dans l'impasse de Mai à mi juin que t'ai cité, nous avons posé à Valensole et aux alentours et tu sais aussi bien que moi ce qu'il s'est récolté cette année sur ce plateau !! tu comprendras donc que je n'ai aucune raison d'être énervé ni de me tirer un balle dans la tête, surtout que pour le miel et vu mon âge, j'ai passé le flambeau à mon fils et me consacre depuis à élever plus sérieusement (un tout petit peu) juste pour ne pas m'ennuyer et être trop loin des zazas !!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Carnica22
  • Visiteur
  • Visiteur
05 Nov 2014 22:02 - 05 Nov 2014 22:03 #84326 par Carnica22
Réponse de Carnica22 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Api18 , je crois que tu représentes un grand nombre d'apiculteurs pros, pas les menteurs non comme diront certains, mais ceux qui se taisent pour vivre en paix.
Ceux que les aigris viennent voir pour remplir leurs commerces de miel. Dans ton cas je sais en plus que tout est vrai, même la modestie qui va avec!

Je suis désolé de voir des gens de qualité se poser autant de questions que Nicolas, mais n'Est-ce pas une preuve supplémentaire de leur qualité ?
Ils se remettent en questions eux !

Je ne parle pas pour toi Apipaca, tu as une recette qui marche pour toi, tu n'as que quelques réglages à faire pour que ça tourne !

Bref oui le métier d'apiculteur pro est dure, physiquement et moralement! Mon humeur peut changer rien qu'après une visite d'un rucher de fécondation ou encore de la miellée de tilleul ou de châtaignier . Oui ma famille n'accepte pas tout, ma copine si mais normal c'est pas encore sur des années ...
Oui j'ai beaucoup investi, oui les années 2012/2013 et surtout 2014 ne sont pas extra. Des ruchers compensent la faible récolte des autres ...
Mais quel métier de folie ! Quel bonheur de voir ses essaims grossir, ses hausses se remplir même un peu et son travail récompensé en partie !
Oui je ne fais pas assez pour tout acheter niveau matos, du coup je vais construire ! En effet je prévois de beaucoup grossir le cheptel !
Je suis confiant en l'avenir et ça ne risque pas de changer !
Dernière édition: 05 Nov 2014 22:03 par Carnica22.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • scania
  • Visiteur
  • Visiteur
05 Nov 2014 22:07 #84327 par scania
Réponse de scania sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Si les Français était si optimiste que vous, la France irait probablement mieux.
Merci pour ces quelques messages ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • apipaca
  • Visiteur
  • Visiteur
05 Nov 2014 22:08 - 05 Nov 2014 22:10 #84328 par apipaca
Réponse de apipaca sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

vince écrit: salut Vivien, c'est sur que célibataire et sans enfant c'est plus facile, car tu n'a pas la vie de famille a t’occuper.

Çà peut être un choix ou une situation subit le célibat, mais faut être conscient qu'une fois que tu fonde un foyer et que tu pérennise l'espèce humaine, tu ne peux plus dégager les même marge de manœuvre niveau disponibilité horaire sans conséquence sur la vie familial. A moins d’avoir une organisation au top mais même là c'est compliqué.

Ceci étant dis on peut encore vivre de l'apiculture aujourd'hui, qu'en sera t il demain? Bien malin celui qui a une boule de cristal.


C'est certain vincent qu'en saison y'a des moments ou ça coince !!

mais il ne faut quand même pas ironiser, une exploitation en apiculture c'est quand même pas un sacerdoce, mer**e le gars qui se lève toute l'année à 6h du matin pour sauter dans un RER et pour pointer ensuite à l'usine d'ou il rentrera chez lui pour voir les infos à la télé, il est plus à plaindre que vous quand même !!

tu connais mon activité et tu sais qu'en saison on s'arrête pas, mais j'estime que la semaine passée d'avoir eu le temps à cette époque de me faire mes 2 cageots de cèpes, c'est aussi une satisfaction, c'est sûr que pour ceux qui ne veulent aucuns soucis et ne jamais se sortir les doigts d' ou tu sais, il y à d'autres choix, à la poste par exemple ils finissent quand la tournée est finie et bien j'ai mon facteur qui se lamante d'avoir jamais un Samedi, va comprendre il à toutes les après midi et ça lui convient pas ?

c'est la vie et les choix qui vont avec tout ça, et s'il ne faut jamais voir autre chose que le temps libre que te laisse un boulot personne ne ferait plus rien !!
Dernière édition: 05 Nov 2014 22:10 par apipaca.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • vince
  • Visiteur
  • Visiteur
05 Nov 2014 22:21 #84330 par vince
Réponse de vince sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

apipaca écrit:

vince écrit: salut Vivien, c'est sur que célibataire et sans enfant c'est plus facile, car tu n'a pas la vie de famille a t’occuper.

Çà peut être un choix ou une situation subit le célibat, mais faut être conscient qu'une fois que tu fonde un foyer et que tu pérennise l'espèce humaine, tu ne peux plus dégager les même marge de manœuvre niveau disponibilité horaire sans conséquence sur la vie familial. A moins d’avoir une organisation au top mais même là c'est compliqué.

Ceci étant dis on peut encore vivre de l'apiculture aujourd'hui, qu'en sera t il demain? Bien malin celui qui a une boule de cristal.


C'est certain vincent qu'en saison y'a des moments ou ça coince !!

mais il ne faut quand même pas ironiser, une exploitation en apiculture c'est quand même pas un sacerdoce, mer**e le gars qui se lève toute l'année à 6h du matin pour sauter dans un RER et pour pointer ensuite à l'usine d'ou il rentrera chez lui pour voir les infos à la télé, il est plus à plaindre que vous quand même !!

tu connais mon activité et tu sais qu'en saison on s'arrête pas, mais j'estime que la semaine passée d'avoir eu le temps à cette époque de me faire mes 2 cageots de cèpes, c'est aussi une satisfaction, c'est sûr que pour ceux qui ne veulent aucuns soucis et ne jamais se sortir les doigts d' ou tu sais, il y à d'autres choix, à la poste par exemple ils finissent quand la tournée est finie et bien j'ai mon facteur qui se lamante d'avoir jamais un Samedi, va comprendre il à toutes les après midi et ça lui convient pas ?

c'est la vie et les choix qui vont avec tout ça, et s'il ne faut jamais voir autre chose que le temps libre que te laisse un boulot personne ne ferait plus rien !!


heu apipaca c'est pas à toi que je parlais et une fois de plus tu déforme mes propos alors arrête un peu de vouloir me faire passer pour ce que je ne suis pas. Ca devient vraiment limite, un jour je me facherais vraiment et tu entendra parler du pays.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • api18
  • Visiteur
  • Visiteur
05 Nov 2014 22:24 #84332 par api18
Réponse de api18 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Petit complément d'infos, certes je fonce dans l'apiculture pro, je vais peut être droit dans le mur, mais j'ai plusieurs portes de sorties en cas de besoins, ceci n'ai pas un problème. Même si je sais au fond de moi que si l'apiculture doit couler je coulerais avec complètement avant de rebondir, j'y ai mis le petit doigts et tous le corps a suivi les apiculteurs pro comprendrons ... On a pas un travail d'apiculteur on vie apiculteur.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • api18
  • Visiteur
  • Visiteur
05 Nov 2014 22:33 #84334 par api18
Réponse de api18 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Aller je retourne dans mon monde joyeux et optimiste je vous laisse vous quereller tranquillement comme la France le fais. (a prendre avec un peu d'humour)
Si jamais vous avez le virus de l'apiculture qui vous passe par la tête et que vous voulez un peu d'optimisme sans tombé non plus dans le monde des bisounours sachez juste qu'il y a des apiculteurs "optimiste" qui sont là ;) ...
Bon querellage a tous.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Eric25
  • Visiteur
  • Visiteur
05 Nov 2014 23:04 #84337 par Eric25
Réponse de Eric25 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Bonjour,
j'ai lu ce post avec attention, pour ma par j'ai grandi dans le monde apicole. ensuite j'ai repris l'exploitation, avec de grosses modifications en thermes de modernisation, mécanisation, uniformisation du matériel d'exploitation et surtout le volume de cheptel.....
Je me suis souvent bien posé foules de questions, mais jamais je n'ai reculé devants les difficultés de productions ou de maintient du cheptel.
Effectivement nous venons de vivre trois années très difficiles, physiquement......Moralement...... mais si je fais le bilan depuis mon installation, il y avait aussi de mauvaises saisons, par contre de très belles, la dernière en dates 2011.
Nous avons un fils qui travail déjà sur l'exploitation avec nous, ça c'est aussi une satisfaction, il en à fait le choix est ce sens bien dans ce monde difficile.
Après ce n'est pas le bagne, faut pas exagéré il y as bien plus malheureux que nous, il faut être très rigoureux dans sont travail de tous les jours, les erreurs ce payent cash..... prendre les bonnes décisions et accepter les échecs sur les choix techniques...
Si je dois donner un conseil à un jeune pour une installation, je lui dirais oui vas y, prend du plaisir, car l'avenir n'est pas que noir.....
Comme vous je suis déçu de l'année 2014, des colonies au top du top, homogènes avec très peu de mortalité hivernale
les récoltes de printemps correct, avec des difficultés d'extraction mais le volume est là,
ensuite ça ce gâte, Acacia, tilleul NUL, châtaignier/foret , montagne, ronce correct sans plus.
La partie élevage et constitution d'essaims, bien pour l'année mais très chronophage suite au développement précoce de nos colonies.
ce suis une pression de Varroa et des nourrissement hors norme.
Par contre j'y crois toujours, je suis prêt pour 2015, est si l'année était bonne, est ce que vos post serait les mêmes !!!!!!
juste pour info cela fais plus de 40 ans que je trempe dans la soupe........
Allez courage nous avons encore de belles années dans cette environnement de m......e, des abeilles, de la chaleurs, du vent du sud, de l'humidité, pas trop de phytos et nous devrions prendre encore du plaisir..............

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • nicolasseux
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 01:21 #84339 par nicolasseux
Réponse de nicolasseux sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Pas pessimiste simplement observateur.
Certes la passion des abeilles ne partira jamais mais je préfère le temps passe avec mes enfants que celui passé avec mes abeilles, question de priorité.
Certes il y aura de bonne années encore, mais aussi des mauvaises... La raison me pousse à m interroger... Comme beaucoup.
Ma recherche va vers le moins de temps et d argent consacre au abeilles pour en tirer le plus de bénéfice... Comment? Plusieurs solutions se présentent. A voir...
Les cours ont certes beaucoup monté depuis 3 ans mais quand on vends tout au détail , impossible de répercuter la hausse.
Cynip chez nous est une catastrophe, la moitié de mes saison était du chataignier, c est aujourd'hui hui finis pour longtemps.
J ai heureusement de grosses porte de sortie si besoin mais seul la nécessité et pas l envie me les feront prendre.
C est aussi curieux ce monde agricole ou des que les difficultés pointent leur nez tout l entourage dénie , accuse la technique défaillante ou le pessimisme....ça ressemble un peu a de la peur camouflée.
Bref 2014 restera pour l instant la pire mais devrait encore passé en se serrant la ceinture, j espère en rigoler dans quelques annee....

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • happy.bee
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 06:57 #84340 par happy.bee
Réponse de happy.bee sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
pour moi ce n'est pas une question d'optimisme ou de pessimisme ,on ne peut pas être indifférent aux problèmes que rencontrent certains dans cette profession.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • mathieua
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 09:16 - 06 Nov 2014 09:17 #84347 par mathieua
Réponse de mathieua sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
A la lecture des posts d'Api18, je me rend compte qu'effectivement ça ressemble à la sinistrose l'apiculture.
:P

Alors mise au point, oui c'est un métier fabuleux... Sinon pourquoi tant d'efforts pour s'installer?
C'est que le jeu en vaut la chandelle...
Depuis l'adolescence j'en ai écumé des boulots : animateur et directeur de colos, vendeur de souvenir chinois au mont saint michel, maraicher, graphiste, ouvrier ostréicole, menuisier industriel, usine agro alimentaire ou usine tout court... J'en passe quelques tonnes d'autres...

La seule activité qui ne ressemble pas à un travail (du latin "tripalium", instrument d'immobilisation et de torture à trois pieux utilisé par les Romains pour punir les esclaves rebelles) mais qui s'intègre totalement à ma façon de vivre et de voir le monde, c'est l'apiculture.
Alors oui je suis optimiste, parce que l'environnement est aujourd'hui quand même presque à l'agonie, et que les abeilles sont toujours là.
Inquiétons nous pour l'homme, l'abeille se débrouillera bien sans nous.

Moi je lui fait confiance et puis faut dire que je suis pas trop gourmand, alors l'avenir me fait pas peur, il sera surement pas aussi chiant que le passé en ce qui me concerne.

:lol:
Dernière édition: 06 Nov 2014 09:17 par mathieua.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • gfass2
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 09:46 #84351 par gfass2
Réponse de gfass2 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
L'actualité avance ce chiffre, "ces 10 dernières années, la France aurait perdu 15000 apiculteurs". Des professionnels certes, mais aussi (et sur ce point que je voudrais insister) beaucoup de petits apiculteurs, ce que j'appelle les apiculteurs de loisir.
Ils disparaissent, pourquoi et quel est l'impact de cette disparition sur l'apiculture professionnelle? Je passe rapidement sur l'affaiblissement de la représentation syndicale relayée "pour l'instant", par le ressenti de l'opinion publique vis à vis du devenir de l'abeille.
Toutes proportions et conséquences gardées, l'apiculture de loisir rencontre les mêmes difficultés que l'apiculture professionnelle. La santé de l'abeille, l'environnement, l'évolution de la société. De manière générale, on constate que les jeunes d'aujourd'hui se sont un peu éloignés des pratiques de leurs aînés (je suis un optimiste né et pense qu'ils y reviendront un jour). Le jardinage, la pêche, les champignons, l'observation et la connaissance de l'environnement nature, tout ça peut vous paraître bucolique mais bien réel, ils ont d'autres centres d'intérêts et de préoccupations. L'abandon de l'apiculture familiale n'échappe pas à cette constante.
Je n'ai aucune statistique mais je pense que l'apiculteur de loisir était plus souvent un papiculteur qu'un jeune. On comprend facilement que si il s'arrête, son savoir s'arrête avec lui. Un proverbe arabe je crois dit "un vieux qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle". mais pourquoi il s'arrête... bon, tout le monde s'arrête un jour :pinch: mais depuis dix ans, il faut vraiment en vouloir pour s'y tenir. Le varroa, le frelon asiatique, le manque de tolérance du voisinage, la perte du savoir des anciens, ces années de disette, le petit coléoptère qui arrive.... etc.
Le nombre d'apiculteurs de loisir devrait (c'est mon avis) et malgré l'effet de mode de l'abeille en ville qui va rapidement trouver ses limites, diminuer encore si rien n'est fait pour enrayer la tendance. L'impact sur l'apiculture professionnelle et son avenir ne devrait pas être négligé.
On évoquait ici la nécessité pour le pro, de se diversifier... les stages pour les "bobo", les essaims et les reines, voire les ruches, à qui le professionnel va t'il les proposer ? Juste une observation qui va encore faire grincer les dents, ces apiculteurs de loisir qui vendent leur petite production sous le manteau, en toute illégalité, loin de constituer une concurrence en réalité, ils font monter le cours d'un miel made in France dont ils font la promotion tous azimuts.
J'en arrive même à imaginer qu'un apiculteur de loisir doué et motivé pourrait un jour faire le pas et devenir pro en développant une petite exploitation à dimension humaine "déclarée celle-là", qui lui permettrait de vivre bien et heureux.
Pour ne pas être trop long, je pense que l'avenir de l'apiculture de notre pays, outre toutes les observations pertinentes que j'ai pu relever dans vos commentaires, passe aussi mais moi j'ajoute et avant tout (c'est mon point de vue) par la promotion, le développement et la valorisation de l'apiculture de loisir.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Pierrolefou
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 11:45 #84356 par Pierrolefou
Réponse de Pierrolefou sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
bonjour a tous
je suis en train de me demander ........si l admin n a pas jeté une bouteille a la mer !!!!! et depuis presque un mois y a une rotation de couillons dont je fais parti qui tout les jours pousse un peu cette bouteille , pour apres lui avoir fait traverser toutes les mers et oceans du globe, s apercevoir qu elle est vide ???????? :woohoo:
juste pour nous faire comprendre que SEUL devant l adversité qui se fait de plus en plus pesante on est mort, mais par contre en reunissant nos forces , notre savoir faire, nos compétences !!!!on pourra faire face, qu il faut etre des battants et pas des battues et qu il n y a pas de place pour les faibles. :whistle:
a+

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • gfass2
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 11:52 #84357 par gfass2
Réponse de gfass2 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Pierrot, regarde bien dans la bouteille.... elle n'est pas vide.... y a un message à l'intérieur :woohoo:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Gilles Ratia
  • Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 12:13 #84358 par Gilles Ratia
Réponse de Gilles Ratia sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Et si la notion de vide concernait l'océan mais pas la bouteille ?..........

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Pierrolefou
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 13:10 #84359 par Pierrolefou
Réponse de Pierrolefou sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
ben la on est pas sortie de l auberge !!!! j ai pas le niveau sur ce coup la, je retire mais neurones avant de toutes les grillés .
la seule pensée qui me vient c est que de jeter des bouteilles a la mer si y a pas d eau ca sert a rien par rapport a la destination habituelle que l on connait de cette pratique et se servir donc de cette image pour resoudre la question de base !!!
tant qu on sera dans l opulence et le gaspillage propre a nos pays riches, tant que l on auras des insomnies pour avoir le ventre trop plein et non pas parce qu il est vide, rien ne bougera :(

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • ZAYA_26740
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 13:24 #84362 par ZAYA_26740
Réponse de ZAYA_26740 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
J'sais pas pour toi Pierrot, mais moi ça me faisait pareil, (mais y a longtemps!) quand je me faisais larguer par mes copines. T'as du vivre la même chose? Non? Enfin moi, après, j'avais trouvé la solution, je larguais avant........... :) Jusqu'au jour où j'ai rencontré la femme idéale, en fait elle est vraiment idéale car elle s’accommode d'un mec, qu'il lui ne l'est pas idéal! :woohoo: :woohoo: :woohoo:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • gfass2
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 13:48 #84363 par gfass2
Réponse de gfass2 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

admin écrit: Et si la notion de vide concernait l'océan mais pas la bouteille ?..........


P**** C** ! J'ai flippé..... Quand j'ai vu arriver la grosse mobylette et entendu le bruit des sacoches en plastique qui s'ouvraient, je me suis dit:
"ça y est on va avoir droit au cadenas". :woohoo:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • mathieua
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 13:54 #84364 par mathieua
Réponse de mathieua sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Ben en tous cas, ça corrobore (ho pinaise j'ai pas fait de faute à ce mot!!! champagne!!!) la situation chez nous...
Une asso de pro au point mort ("pas le temps")...

Pleins de gens intéressés, mais pas vraiment de dynamique...
Bon, va falloir prendre les choses en main on dirait...
;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • PrOpOlis83
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 14:26 #84367 par PrOpOlis83
Réponse de PrOpOlis83 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

api18 écrit:

jull écrit: voilà qui rassure!
tu travaille sur un plan de miellerie de quelle surface sans vouloir être indiscret? avec combien de ruches sur ton exploitation?


Actuellement j'ai en plusieurs bâtiments environs 170 m2 et j'ai exploiter 250 cette année c'étais faisable mais pas pratique l'année prochaine j'exploiterais entre 0 et 450 ruches ...
Et sinon le batiement final sera un batiment de 500 m² pour exploiter 500 ruches de prod et autant d'essaims de secours vendu si pas besoin de secour au printemps plus les essaims de l'année. Donc une exploitation 500 ruches et 700 ruchettes environs . Mi élevage mi miel. L'avenir nous dira su je fonce dans le mur, par contre zéro crédits et je n'ai pas non plus gagner au loto parti il y a 6 ans exactement avec 2000 € en poche .


500 ruches + 700 ruchettes + 100 nucléis, ça fait pas un peu beaucoup à gérer tout seul? :blink:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Gilles Ratia
  • Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 15:03 #84372 par Gilles Ratia
Réponse de Gilles Ratia sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
@gfass

Quand j'ai vu arriver la grosse mobylette et entendu le bruit des sacoches en plastique qui s'ouvraient, je me suis dit: "ça y est on va avoir droit au cadenas"


On se recentre sur le sujet s'il vous plait !

PS : pour info, ce n'est pas une Mobylette mais une BMW Adventure et les sacoches sont en aluminium, pas en plastique ;)
Cliquez ici pour voir la source

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • scania
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 15:19 #84373 par scania
Réponse de scania sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

admin écrit: Et si la notion de vide concernait l'océan mais pas la bouteille ?..........

Un vide entre nous et la réalité ?
Entre ce que souhaite les décideurs et la réalité ?
Entre ce que les gens pensent et une réalité ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • apipaca
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 18:58 #84380 par apipaca
Réponse de apipaca sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

Pierrolefou écrit: ben la on est pas sortie de l auberge !!!! j ai pas le niveau sur ce coup la, je retire mais neurones avant de toutes les grillés .
la seule pensée qui me vient c est que de jeter des bouteilles a la mer si y a pas d eau ca sert a rien par rapport a la destination habituelle que l on connait de cette pratique et se servir donc de cette image pour resoudre la question de base !!!
tant qu on sera dans l opulence et le gaspillage propre a nos pays riches, tant que l on auras des insomnies pour avoir le ventre trop plein et non pas parce qu il est vide, rien ne bougera :(


Surtout que maintenant les bouteilles Pierrot, il faut pas les jeter n'importe ou !!
avant les vieux, quand ils faisaient des "barri" ils en cassaient dessus, c'était sans doute plus un moyen de s'en débarrasser que pour éloigner les voleurs car il me semble qu'il ne se visitait pas les propriétés comme maintenant ?

bref, pour en revenir à encourager les jeunes (et à ne pas décourager les vieux) je viens de couler une toupie de béton (14 mètres x 5) à mon fils pour lui faire une avancée à l'abri devant son "usine à gaz", si avec ça il trouve encore moyen de dire ...?
lui aussi, quand il me gonfle et qu'il râle, je lui demande si il en connais beaucoup qui n'aimeraient pas être à sa place ? du jour au lendemain il s'est installé avec les zazas le matos, les clients et son père pour pour lui servir de "boy" et lui expliquer ce qu'il pige pas encore bien, à l'occasion ? ces jeunes, faut se les "fardier" !!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • api18
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 19:39 #84382 par api18
Réponse de api18 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

PrOpOlis83 écrit:

api18 écrit:

jull écrit: voilà qui rassure!
tu travaille sur un plan de miellerie de quelle surface sans vouloir être indiscret? avec combien de ruches sur ton exploitation?


Actuellement j'ai en plusieurs bâtiments environs 170 m2 et j'ai exploiter 250 cette année c'étais faisable mais pas pratique l'année prochaine j'exploiterais entre 0 et 450 ruches ...
Et sinon le batiement final sera un batiment de 500 m² pour exploiter 500 ruches de prod et autant d'essaims de secours vendu si pas besoin de secour au printemps plus les essaims de l'année. Donc une exploitation 500 ruches et 700 ruchettes environs . Mi élevage mi miel. L'avenir nous dira su je fonce dans le mur, par contre zéro crédits et je n'ai pas non plus gagner au loto parti il y a 6 ans exactement avec 2000 € en poche .


500 ruches + 700 ruchettes + 100 nucléis, ça fait pas un peu beaucoup à gérer tout seul? :blink:


On va dire que oui ça fait beaucoup a gérer tout seul effectivement mais je n'en suis pas encore là donc l'avenir proche nous le dira. Disont qu'actuellement 250 ruches et autant de ruchettes se gère bien tout seul. Donc tout les ans je monte et je vois. Après il n'ai pas exclu de trouver quelques saisonniers ou pas forcement de rester seul.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • apipaca
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 20:08 #84384 par apipaca
Réponse de apipaca sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

api18 écrit:

PrOpOlis83 écrit:

api18 écrit:

jull écrit: voilà qui rassure!
tu travaille sur un plan de miellerie de quelle surface sans vouloir être indiscret? avec combien de ruches sur ton exploitation?


Actuellement j'ai en plusieurs bâtiments environs 170 m2 et j'ai exploiter 250 cette année c'étais faisable mais pas pratique l'année prochaine j'exploiterais entre 0 et 450 ruches ...
Et sinon le batiement final sera un batiment de 500 m² pour exploiter 500 ruches de prod et autant d'essaims de secours vendu si pas besoin de secour au printemps plus les essaims de l'année. Donc une exploitation 500 ruches et 700 ruchettes environs . Mi élevage mi miel. L'avenir nous dira su je fonce dans le mur, par contre zéro crédits et je n'ai pas non plus gagner au loto parti il y a 6 ans exactement avec 2000 € en poche .


500 ruches + 700 ruchettes + 100 nucléis, ça fait pas un peu beaucoup à gérer tout seul? :blink:


On va dire que oui ça fait beaucoup a gérer tout seul effectivement mais je n'en suis pas encore là donc l'avenir proche nous le dira. Disont qu'actuellement 250 ruches et autant de ruchettes se gère bien tout seul. Donc tout les ans je monte et je vois. Après il n'ai pas exclu de trouver quelques saisonniers ou pas forcement de rester seul.



ça, c'est encore plus compliqué que ce que tu penses et surement plus que ce que tu gères tout seul en ce moment !!

à part de tomber sur un "autiste" si tu formes un gars, dès qu'il aura compris (et c'est humain) il te quitteras pour bosser pour lui , les gars qui souhaitent (dans ce métier) travailler pour les autres sont rares ou alors pas forcément "bons"

c'est pour cette raison que les plus jolies exploitations sont des affaires familiales, demande à Pierrot notre Pote à Riez, qui à sa retraite à laissé 1000 caisses à chacun de ses enfants et en à conservé 7/800 juste pour ne pas se trouver sans rien faire du jour au lendemain ? ça c'est des exemples !!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • api18
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 20:29 - 06 Nov 2014 20:30 #84386 par api18
Réponse de api18 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Entièrement d'accord sur le fait que les plus belle exploitation sont des affaires familiale ou avec de très bonne relations. Je sais très bien que je ne trouverais que difficilement de bon employer mais si je n'aime pas forcement se mot. Après il y a une relève a former aussi et former des jeunes pour qu'ensuite ils deviennent eux même de grand apiculteur de leur coté n'est pas une chose qui me déplais. C'est pour ça aussi que je veux une exploitation plus confortable et plus dans les normes.
J'ai bien l'intention d'être le premier d'une "ligné" d'apiculteur.
Dernière édition: 06 Nov 2014 20:30 par api18.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • api18
  • Visiteur
  • Visiteur
06 Nov 2014 20:36 #84387 par api18
Réponse de api18 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
C'est même tellement difficile de trouver des ouvriers apicole vers chez moi que cette année c'est moi qui a fini par aller faire l'ouvrier (pour rendre service) en dépannage pour le récolte chez un pro qui avais des soucis de santé. Mais je n'ai pas de doute avec toute la médiatisation on va avoir plein de petit apiculteurs en herbes qu'ils faudra former et bien former.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.534 secondes
Propulsé par Kunena