Soyez constructifs et... courtois ! Par avance merci pour les apinautes qui dialoguent avec vous ou qui simplement vous lisent :-)

Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

  • fort myers
  • Visiteur
  • Visiteur
24 Nov 2014 19:32 #84920 par fort myers
Réponse de fort myers sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
J'aime enfin lire ces notes optimistes.
Je ne veux blesser quiconque, mais, pour avoir beaucoup voyagé sur la planète, les français sont bien connus pour...râler (souvent)
Avouons une certaine évidence de ce type de fonctionnement de nombreux de nos compatriotes....
Allez la vie est belle, non ?
Aux machines, aux études, à la recherche de nouveaux débouchés, de nouveaux clients, et ce pas qu'en France.
Il y a tant à faire dans notre magnifique activité avec la complicité de ces insectes prodigieux !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • melilot
  • Visiteur
  • Visiteur
24 Nov 2014 19:52 #84922 par melilot
Réponse de melilot sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
En tout cas c'est mister admin qui doit être ravie car 300 réponses lui sont déjà apportées!!!
à lui de faire la synthèse B) non?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hapimarc
  • Visiteur
  • Visiteur
24 Nov 2014 21:45 #84925 par hapimarc
Réponse de hapimarc sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

melilot écrit: Pas besoin de parler politique; de la place pour faire du miel il y en a; regardez par exemple les milliers d’hectares non exploitées dans les landes...!
: ...

Et oui donc les landais qui ont fait une petite récolte sont des ânes.
5 ans d’expériences et déjà pleins de certitudes.
mélilot je te souhaite autant de bonheur, que le nombres de c.....s que tu écris.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • ZAYA_26740
  • Visiteur
  • Visiteur
24 Nov 2014 21:52 #84927 par ZAYA_26740
Réponse de ZAYA_26740 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

ardecho écrit: pfou ça commence à m'embrouiller ce poste... on parle de quoi ? l'avenir de l'apiculture ? l'avenir de la planète ?
si la nature part en sucette mais qu'on arrive encore à faire du miel malgré tout on est content ?
on se bat pour notre business, nos enfants, l'air qu'on respire ? le laisse tomber...
bonne soirée


A 100% avec toi! Mais l'explication est simple la plupart des intervenants sur ce post s'exprime en confondant leur nombril avec le centre du Monde! Perso je m'en tamponne grave que Marcel Dugenou produise 60 kg par ruche! C'est le bilan national qu'il faut publier, la production de miel a été divisée par 3 en quelques années, l'importation de reines de paquet ou d'essaims d'abeilles atteints des sommets Himalayens. Les consommations de sirop ont explosé, et la situation va en se dégradant. Le moustique Tigre dans la vallée du Rhône, le cynips du châtaignier, la mouche du brou, l'insecte parasite des oliviers ne laissent rien présager de positif dans l'utilisation massive des insecticides, le pire est devant nous. Mais il y a aura toujours quelques illuminés pour dire et surtout se convaincre que tout va bien!
@+
Nota, ne pas perdre de vue que le forum est suffisamment perméable pour laisser passer quelques sous-marins téléguidés avec pour objectif de couler nos navires, à bon entendeur...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2014 21:56 #84928 par mathieua
Réponse de mathieua sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

cdsjo écrit: Ceci dit, je n'attend de personne une aide pour régler mes problèmes (il n'y a que des solutions).
Je crois que dans notre société, beaucoup n'ont pas compris qu'ils devaient surtout compter sur leur intelligence et leur force de travail.

Je suis d'accord avec tout ce que tu dis, et cette sortie était surtout faîtes pour dénoncer justement la violence de certains...

Je pense que nous sommes nombreux ici à ne pas attendre d'aide, en tous cas je l'espère parce que c'est pas demain la veille.
La seule chose que je demande c'est qu'on arrête de massacrer mon outil de travail : l'abeille et son environnement (qui est aussi le nôtre).

Mais oui l'apiculture à de beaux jours devant elle encore, avec le miel à 15€ le kilo ça ira.
Mais pour moi c'est quand même inquiétant quand tu as 20% de casse au printemps en nourrissant certaines, en bossant sur la génétique et cie, alors que les anciens nous parlent de colonies qu'ils laissaient vivre et qui leur donnait du 50 kg...
Y'a comme un problème.

Si on attends que ça aille mal pour s'en soucier, on sera malvenus de s'en plaindre le jour ou ça arrivera...
:dry:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Ordesabeilles
  • Visiteur
  • Visiteur
24 Nov 2014 22:24 #84931 par Ordesabeilles
Réponse de Ordesabeilles sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

happy culteur écrit: Ben voilà il est comme cela le futur. Il y a plein de problèmes c'est sur mais parallèlement à cela il y a la passion de pleins de nouveaux qui s'installent.
Moi cela fait 5 ans que je suis en pro et je n'ai aucun regret, ma femme vient de quitter un travail très bien payé pour reprendre ses études agricoles afin de s'installer.
L'avenir de l'apiculture c'est nous qui le ferons tout simplement. Puissions nous jamais ne perdre de vu notre idéal : être libre, travailler dehors à notre rythme et à celui de nos colonies. Etre maître de nos choix.Le sel de la vie est là.
Certes on bosse dur mais faire ce qu'on aime est à l'heure actuelle rare, je vois pousser mes enfants mieux et plus que ce qu'un cadre lambda peux faire. Ma fille met la combi et vient avec nous aux ruches.....La vie est belle.

Développons le haut de gamme, les miels de terroirs avec des labels de qualité, les AOC, le bio. Nous ne devons pas avoir peur de vendre au juste prix notre miel car il représente une masse de travail considérable, de savoir faire, de technicité. Les heures blanches à conduire la nuit, les piqûres, les galères tout cela à un prix et nous ne devons pas dénigrer notre labeur en bradant notre produit. Regardez les viticulteurs qui ajustent automatiquement les prix par rapport aux quantités.
Développons les produits dérivés : le pollen, la propolis qui se vendent bien et qui pour l'instant nous échappent au niveau des valeurs ajoutés.
Nous devons maîtriser autant que faire ce peut toutes les étapes de la filière, nous devons au maximum développer les ventes directes afin de récupérer de la marge et faire connaitre nos produits. Nous produirons vraisemblablement de moins en moins tant que le combat contre le mal ( je considère que toutes les entreprises, les gouvernements, liés d'une quelconque manière à l'agro-chimie sont des incarnations de la toute puissance du malin ) ne sera pas gagné alors autant vendre au juste prix.



et Happy c'est pas toi qui est contre la structuration de la filiére?? comment tu gére les AOC??

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • jimijoe
  • Visiteur
  • Visiteur
24 Nov 2014 23:03 #84933 par jimijoe
Réponse de jimijoe sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Ca vous sert a quoi tous de vous chamailler???? Oui on peut avoir un avis sur tout et pas être toujours d accord avec son voisin ou collègue! Mais ca vous conduit a quoi toute vos petite guéguerres de clochers!!! Je connais assez bien le monde agricole où ces mentalité a conduit a diviser une profession où a la base il y avait des échanges de l entraide etc et je m aperçois que dans le monde apicole c est pareil!! C est triste et contre productif sur ce qui nous inquiète tous!!!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • apipaca
  • Visiteur
  • Visiteur
24 Nov 2014 23:33 #84935 par apipaca
Réponse de apipaca sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

marcsaub écrit:

melilot écrit: Pas besoin de parler politique; de la place pour faire du miel il y en a; regardez par exemple les milliers d’hectares non exploitées dans les landes...!
: ...

Et oui donc les landais qui ont fait une petite récolte sont des ânes.
5 ans d’expériences et déjà pleins de certitudes.
mélilot je te souhaite autant de bonheur, que le nombres de c.....s que tu écris.


Je me marre !!

Mon oncle, plus modestement moi, et maintenant mon fils, ça me permet de vous dire un truc, je me marre !!
mélanger la politique (comme si une quelconque solution pouvait venir de là) ? aux élucubrations de pseudos rêveurs amateurs et débutants de surcroit qui se permettent de pouvoir rabaisser leurs voisins Landais en prétextant au passage qu' ayant tout compris, que grâce à leurs métisses "locales" (juste bonnes à essaimer dès la moindre miellée) ils pourraient enfin nous dire ce qu'il faut faire !!

pitoyable mon pauvre "mélilot" quand tu auras tout simplement compris que la valeur d'une caisse est relative à la valeur de la reine qui est à l'intérieur, tu auras fait du chemin, crois moi, pour toi ce sera polytechnique de l'apiculture !!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • concors
  • Visiteur
  • Visiteur
24 Nov 2014 23:47 #84937 par concors
Réponse de concors sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
L'avenir si AT arrive c'est la bi ruche et la bucky !
Ok je sort B)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Gilles Ratia
  • Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Visiteur
25 Nov 2014 12:51 #84943 par Gilles Ratia
Réponse de Gilles Ratia sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
@melilot :

En tout cas c'est mister admin qui doit être ravie car 300 réponses lui sont déjà apportées!!!
à lui de faire la synthèse B) non?


"Ravi" sans "e", siouplait !

@ZAYA_26740 :

la plupart des intervenants sur ce post s'exprime en confondant leur nombril avec le centre du Monde! Perso je m'en tamponne grave que Marcel Dugenou produise 60 kg par ruche! C'est le bilan national qu'il faut publier, la production de miel a été divisée par 3 en quelques années, l'importation de reines de paquet ou d'essaims d'abeilles atteints des sommets Himalayens. Les consommations de sirop ont explosé, et la situation va en se dégradant.


Enfin, voilà nous y sommes, on va conclure par :

1. Ce que vient d'exprimer ZAYA_26740 devrait faire adopter un regard distancié à certains (trop proches de leurs nombrils ou pas assez informés).

2. Ma synthèse est en fait facile : elle reprend mot pour mot (je n'en démord pas) mes questions de départ (et toutes vos réponses et commentaires les ont clairement validé) :

- Soit les apiculteurs ne font rien sinon s’adapter sans cesse aux nouvelles pressions du métier (globalisation des maladies et parasitoses, produits vétérinaires à bout de souffle, climatologie aléatoire, législateur de plus en plus strict au niveau de la qualité des produits de la ruche tout en laissant passer les adultérations industrielles d’Extrême-Orient, coûts de production croissants, etc.). Peu survivront…

- Soit les apiculteurs se tournent vers la « Slow Apiculture » (abandon de l’élevage de reines, des cires gaufrées, des nourrissements autres que ceux de survie, réduction des transhumances et des traitements allopathiques, etc.), encore faudrait-il que les agriculteurs en fassent autant, à leur niveau et dans les propres pratiques, dans le cadre d’une approche holistique précautionneuse de l’avenir de l’humanité. Tous survivront…

- Soit les apiculteurs se transforment en parfaits demandeurs/acheteurs de high-tech pour lancer l’Apiculture 2.0 (abeille modifiée génétiquement genre "neonic-ready", produits de sustentation à tous les étages personnalisés pour chaque colonie en fonction de son état physiologique – à l’image des vaches équipées de colliers d’identification - et de prévisions météorologiques pointues, diversification des produits à la vente comme savent le faire les chinois : pollen + ginseng + gelée royale + placenta humain, monitoring 24/24h 7/7j par relais satellite, etc.). Là, on ne sait pas si c’est de la survie à long terme ou un suicide à court terme…

- Soit plus personne n’a besoin des apiculteurs et les politiciens les laisseront mourir sur l’autel du progrès (plantes GM auto-fertiles ne nécessitant plus de pollinisateurs et, pour les rares cas où cela ne serait pas possible, les micro-drones viendront chatouiller le pistil des fleurs à la place de ces satanés insectes piqueurs ! Quant au miel, il est si facilement remplaçable par du « High Fructose Corn Syrup » aromatisé, n’est-ce pas messieurs les fraudeurs ?

Il est évident qu’il y aura (en fait, il y a déjà) une répartition des praticiens de l’art apicole parmi les trois premières options susnommées en fonction de leur culture, croyance, âge, expériences passées et compte en banque . La deuxième question que nous devrions alors nous poser pourrait être : « Dans quel monde vivront nos enfants si la quatrième option viendrait à s’imposer ? »


Allez, voyons la bouteille a moitié pleine (vous savez, la fameuse bouteille...) et j'en profite pour clore ce post et vous remercier pour vos contributions. Je signale que malgré le sujet crucial, je n'ai pratiquement pas eu à modérer les messages. Merci :-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • happy.bee
  • Visiteur
  • Visiteur
03 Juil 2016 15:26 #113486 par happy.bee
Réponse de happy.bee sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Cette année dans ma région , la météo , les problèmes lies a l'environnement des ruches avec en plus un marche du miel en gros plus qu' incertain ,le futur s'annonce difficile .
Je me souviens d'un débat lance par notre administrateur sur l'avenir de l'apiculture et bien peut être que les réponses les plus pessimistes ne dénoteraient pas a ce jour
la production et la commercialisation du miel en France est différente entre les régions nord et celles du sud ce qui amène souvent a des raisonnements divergents tant sur les forums qu'au niveau syndicales .
Mais malheureusement pour nous tous, cette année n’épargne personne .
Alors je relance ce débat en vous posant la question ,la mécanisation ,la génétique ...et la mise en tutelle de l'apiculture feront -il un demain ?

Note de l’administrateur du forum : @happy.bee remonte le sujet, dont je déverrouille le topic et c'est parti pour un tour ! On reste courtois, n'est-ce pas ?... :whistle:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • chouette
  • Visiteur
  • Visiteur
03 Juil 2016 16:52 #113488 par chouette
Réponse de chouette sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Il est vrai que j'étais assez négatif il y a 1 an lors de la diffusion de ce post.....et je le suis toujours. :(

L'apiculteur dépend de son milieu proche, de son environnement. Tant qu'il y aura une utilisation croissante de pesticides systémique, chaque année deviendra plus difficile. (+30% d’utilisation de neonicotinoides en 2015). Chaque année l'environnement en accumule et même les "milieux naturels" ne sont plus épargnés.
Nous utiliserons des techniques comme l'élevage de reine pour pallier à la mortalité de plus en plus hâtive des reines jusqu'à ........ce qu'un jour une ou même deux reine par an ne suffiront plus.
Si un grain de sable supplémentaire tel qu'un climat un peu défavorable vient s'y ajouter,....là pas grand monde pourra continuer.

Faute de frontières, de contrôle et de techniques apicole très intensivement sucré, le miel laissera la place à des miels: de synthèse, edulcoré, de pays très lointain, miel filtré, le miel de sirop et le top du top le miel de ruche! Les prix seront disparates et en concurrence. entre les différentes gammes de miel.

Je ferai une modification sur mes précédents propos: L'apiculture collaborative, citadine de particuliers ne pourront bientôt plus continuer faute de technicité pour pérenniser leurs ruches. Elles seront inévitablement au bout de quelques années victimes d'intoxications ou plus subtilement de remerages successifs "étranges" qui auront rapidement raison des colonies.

L'amour des apiculteurs pour leurs abeilles lui restera intact.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • maya730
  • Visiteur
  • Visiteur
03 Juil 2016 17:45 #113491 par maya730
Réponse de maya730 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
l'avenir de l'apiculture il y en pas
fait le calcul de ce qui est déposé sur notre planète par ans ( pesticide fongicide acaricide désherbant ) et tous ceux que j'oublis
un exemple
liquide lave glace 5 litres par ans et pour 30 millions véhicules = 150 millions sur 100 ans ça laisse rêveur !!!!!!!!!!!!!! ( pour la France )
alors l'avenir !!!!!!!!!!!!!
j'ai suivi les conseils d'ardecho il faut aller là ou les tracteurs ne peuvent pas aller
il faut trouver une autre planète vite vite !!!!!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Michel8
  • Visiteur
  • Visiteur
03 Juil 2016 17:53 #113493 par Michel8
Réponse de Michel8 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Bonjour !
Una adaptation est bien entendu nécessaire mais la demande en miel reste forte. Certaines mentalités frôlent encore l'archaïsme.
Dans le département des Vosges l'apiculture reste difficile à cause du climat incertain est il y a une cinquantaine d'années et tout le temps d'activité de mon père pour ainsi dire aucun professionnel avec une entreprise pérenne.
A présent avec l'aide des aides et des parrainages mais surtout avec une modernisation des méthodes et du matériel une dizaine évolue. Les femmes sont aussi nombreuses que les hommes et font marcher leur exploitation dans des conditions correctes.
Restons optimistes.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Aux ruchers du vexin
  • Visiteur
  • Visiteur
03 Juil 2016 17:54 #113494 par Aux ruchers du vexin
Réponse de Aux ruchers du vexin sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

maya730 écrit: l'avenir de l'apiculture il y en pas
fait le calcul de ce qui est déposé sur notre planète par ans ( pesticide fongicide acaricide désherbant ) et tous ceux que j'oublis
un exemple
liquide lave glace 5 litres par ans et pour 30 millions véhicules = 150 millions sur 100 ans ça laisse rêveur !!!!!!!!!!!!!! ( pour la France )
alors l'avenir !!!!!!!!!!!!!
j'ai suivi les conseils d'ardecho il faut aller là ou les tracteurs ne peuvent pas aller
il faut trouver une autre planète vite vite !!!!!


tu sais..maya; je suis plus pessimiste que toi.
quand tu vois les régions de lacs de finlande, ou il n'y a ni cultures intensives, ni pesticides ni rien que des forêts & lacs sur des centaines de km..et bien tu t’aperçois qu'il est interdis de manger le poisson des lacs que tu crois épargnés...car chargé de métaux lourds, apportés de russie , par les vents et les pluies acides...et leurs 100 ans d'industries désuètes.

tu crois la montagne propre? elle est la plus touchée car elle retient les vents charges de saloperies qui avec la pluie s'y déversent.

le constat est frappant, il fait mal mais l'humanité est mal. très mal.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • max16380
  • Visiteur
  • Visiteur
03 Juil 2016 18:11 #113500 par max16380
Réponse de max16380 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
moi je pense qu'il ne faut pas s'alarmer, la nature a vite fais de reprendre le dessus, nos soucis sont d'ordre économique et ca la nature s'en moque. le + gros risque a court et moyen terme et l'extinction de l'espece humaine, d'ci la d'autres animaux seront tjrs la et surrement nos abeilles qui ont quand meme la peau dure car avec tous ce qu'elles supportent et bah chapeau, le peu qui survivra evoluerra vers une resistance aux plaies qui l'entourent. et faut pas oublier que les reseves en engrais et produits chimiques vont vite fondre comme neige au soleil, d'ici 100 ans y'aurra plus rien et les animaux eux continuront de vivre, enfin ceux qui aurront survecu jusque la. donc ne soyez pas inquiet la nature est + forte que ca, nous vivons dans une galaxie ou il ya des explosion nucleaire capable de nous réduire en poudre en moins de temps qu'il faut pour le dire. alors nos chere abeilles vous inquietez pas il y aurra tjrs un endroit sur terre ou il y en aurra et une fois debarasser de tous ces parasites qui l'entoure et reconquererra le monde comme l'homme la deja fais ainssi que d'autres animaux comme les abeilles, les fourmis etc.... ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • maya730
  • Visiteur
  • Visiteur
03 Juil 2016 18:49 #113502 par maya730
Réponse de maya730 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?

Aux ruchers du vexin écrit:

maya730 écrit: l'avenir de l'apiculture il y en pas
fait le calcul de ce qui est déposé sur notre planète par ans ( pesticide fongicide acaricide désherbant ) et tous ceux que j'oublis
un exemple
liquide lave glace 5 litres par ans et pour 30 millions véhicules = 150 millions sur 100 ans ça laisse rêveur !!!!!!!!!!!!!! ( pour la France )
alors l'avenir !!!!!!!!!!!!!
j'ai suivi les conseils d'ardecho il faut aller là ou les tracteurs ne peuvent pas aller
il faut trouver une autre planète vite vite !!!!!


tu sais..maya; je suis plus pessimiste que toi.
quand tu vois les régions de lacs de finlande, ou il n'y a ni cultures intensives, ni pesticides ni rien que des forêts & lacs sur des centaines de km..et bien tu t’aperçois qu'il est interdis de manger le poisson des lacs que tu crois épargnés...car chargé de métaux lourds, apportés de russie , par les vents et les pluies acides...et leurs 100 ans d'industries désuètes.

tu crois la montagne propre? elle est la plus touchée car elle retient les vents charges de saloperies qui avec la pluie s'y déversent.

le constat est frappant, il fait mal mais l'humanité est mal. très mal.


j'ai bien compris la situation hélas
j'ai fais un stage phyto
le formateur nous explique que l'on à trouvé le l'atrazine dans le lac Léman à hauteur de 0,00001 par litre (je me rappelle plus )
et à la fin il nous fait une démonstration total 1 tonne atrazine dans le lac en 2004 arfff !!!!!!!!!!
j'ai honte de ce qu'on laisse à nos enfants
nos parents ne nous on pas laissés autant de M....
j'ai pas mal voyager kan tu vois la planète ça fait peur
de mon coté j'ai fais ce que j'ai pu mais la le cas est désespéré
quand tu pense 30 ans de palabres pour interdire les sacs plastiques
bref mois je baise les bras !!!!!!!
advienne que pourra

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • abeille64
  • Visiteur
  • Visiteur
03 Juil 2016 19:22 #113505 par abeille64
Réponse de abeille64 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
ce qui est sur ,c'est que le pessimisme ne mène nul part ,sans faire l'autruche il y a encore de belles récoltes a faire ,plus de la même façon qu'il y a 20 ans c'est sur ,mais il n'y a pas le choix ,soit on s'adapte soit on disparaît ,il faut réviser notre copie prendre les problèmes un par un et voir comment les contourner ,en commençant par exemple en limitant les intrants ,notamment la cire qui accumule les M...es , essayer de placer ses ruchers dans un environnement le plus "naturel" possible ,renouveler les reines tous les 1 an 1/2 maxi ,faire de la sélection ,ce sont des choses évidentes qui sont malgré tout souvent négligées par bon nombre d'apiculteurs .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • fort myers
  • Visiteur
  • Visiteur
03 Juil 2016 19:29 #113506 par fort myers
Réponse de fort myers sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Ben dit donc, certains ne doivent pas dormir tranquilles !
Comme il a été dit sur ce forum, je pense aussi que la Nature a bien des ressources que nous ne soupçonnons pas...
Il a fallu qu'une comète heurte notre planète pour que beaucoup de grands animaux disparaissent à jamais.
Ainsi notre ancêtre est apparu pour devenir le "maître", j'aime dire le "prédateur"
L'homme n'est pas irremplaçable heureusement. D'autres formes d'intelligence prendront le relais....même cela n'est pas pour demain.
Oui il faut, bien sûr dénoncer, lutter, ne pas se laisser envahir par tous ces poisons, mais il faudrait peut être aussi savoir regarder les belles choses que la Vie nous montre et entrevoir, au moins par nos pensées, l'invisibilité qui nous entoure et qui je crois, renferme ses solutions.
A nouveau un message d'espoir qu'un ami un jour m'a mis en tête et qui me sert à avancer avec lucidité et optimisme:
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre,
ni de réussir pour persévérer

Ouvrons nos horizons, travaillons, entreprenons.
Nos avettes sont là pour nous le rappeler

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • happy.bee
  • Visiteur
  • Visiteur
03 Juil 2016 19:53 #113509 par happy.bee
Réponse de happy.bee sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
C'est sur être pessimiste ce n'est pas bon et comme dirait fort myers regarder les belles choses fait du bien ,mais ne faut -il pas être réaliste car si pour faire du miel ,il faut acheter des tonnes de sirop c'est qu'il y a un certain malaise surtout que les mer...es dans le sirop il yen a .
S'il faut quitter les zones de grandes cultures pour trouver un peu de biodiversité et se chamailler les emplacements.
S'il faut brader la miel parce que les négoces vendent du chinois .
S'il faut déplacer ses ruchers parce que les abeilles tachent les voitures .
Et si les années ou la météo est pourrie se généralisent
Et bien vous les heureux partagez au moins votre joie !!!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • fort myers
  • Visiteur
  • Visiteur
03 Juil 2016 20:00 #113511 par fort myers
Réponse de fort myers sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
En effet je partage cette joie avec ceux et celles qui y sont encore réceptifs...
Et ma position n'aura pas d'autre commentaire, cela pourrait être vain
Happy saison...à tous(tes)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • maya730
  • Visiteur
  • Visiteur
03 Juil 2016 20:23 #113513 par maya730
Réponse de maya730 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
c'est normal j'ai démarrer l'apiculture avec une faux et un nourrisseur pour deux ruches
pas de mortalité l'hivers une poignée de candi au printemps des reines qui duraient 4 ans est des récoltes qui feraient pâlir bien des apiculteurs actuel
maintenant au printemps c'est la peur au ventre pour les visites
mortalités , vols , détériorations , dèches , voitures brulées est j'en passe
et venu le varroas , le gaucho , le frelon et bientôt aethina tumida
je fais avec mais ça fatigue !!!!!!!!!
aller courage encore 10 ans
et bientôt la pipe avec la grande barbe blanche bien sur pour regarder travailler les abeilles si il en reste

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • ardecho
  • Visiteur
  • Visiteur
03 Juil 2016 20:45 #113514 par ardecho
Réponse de ardecho sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
moi je partage l'avis et le pessimisme de l'ami Maya730...
je ne vois pas d'avenir pour nous.
j'aurais 15 ans de moins, je changerais de métier, je garderai quelques ruches pour le plaisir et pour le principe mais j'irais apprendre un autre boulot...
le climat est complètement déréglé, (ya qu'à voir le temps que se tape les nordistes cette année :blink: ) c'est à un tel point que les floraisons changent de moment, ici les chataigniers ont 3 semaines de retard et l'inule 1 mois d'avance !
les abeilles changent de reines sans arrèt, les nouvelles sont mal fécondées 1 fois sur 2 et c'est aussi ce que me disent les collègues du coin.
j'en connais un qui a foiré 70% de ses EA cette année à cause de ça. les mâles ont les coucougnettes séchées par les résidus de pesticides omniprésent !
ça ne monte pas dans les hausses on ne sait pas pourquoi, en été les frelons assiègent les ruches, le cynips ravagent les chataigniers et j'en passe...
et comme dit plus haut un tas de gens achètent du miel d'import moins cher... le marché de la gelée-royale c'est pareil, trop de concurrence déloyale, les prix se casse la figure, j'ai carrément laissé tomber :unsure:
et les belles miellées réussie sont devenues l'exception qui confirme la règle.
désolé pour les optimistes mais j'y crois plus. à chaque fois on se dit que ça ira mieux l'année prochaine et puis que dalle.
et à chaque année pourrie je m'acharne à me faire un bon cheptel pour la prochaine saison et la prochaine saison est pourrie...
seule 2015 a permis de sauver les meubles mais pour combien de temps ?
ma passion des abeilles est intacte mais gagner de l'argent en produisant du miel ou de la gelée ou des essaims ça me parait une voir sans issue.
j'ai l'impression de naviguer à la rame à contre-courant, avec une fuite dans la coque et une cargaison d'enclume :(

merci d'avoir remonté le sujet, ça fait du bien de se làcher ! (et de voir qu'on est pas tout seul, mais ça je le savait déjà...)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • max16380
  • Visiteur
  • Visiteur
03 Juil 2016 22:11 #113516 par max16380
Réponse de max16380 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
@ardecho, courage matelot, au bout du tunnel il y a toujours la lumiere.
moi aussi j'en ai marre de pleurer mes abeilles au printemps mais je garde espoir de jours meilleurs. ce jour ou l'homme trouverra sa veritable identité et ouvrira les yeux sur ce monde merveilleux qui est sous ces pieds. en espérants que ce soit pour bientot afin que nos zazas retrouvent enfin une vie sereine en harmonie avec nous meme. :)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • gfass2
  • Visiteur
  • Visiteur
03 Juil 2016 22:44 #113518 par gfass2
Réponse de gfass2 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Belle synthèse que tout ça..... :sick: un peu déprimant mais très réaliste.
Et si l'apiculture avait atteint son point de retour à la case départ.... chacun sa ruche dans son jardin.
Et le pire c'est qu'on y va..... www.google.fr/webhp?sourceid=chrome-instant&ion=1&espv=2&ie=UTF-8#q=une%20ruche%20dans%20mon%20jardin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • concors
  • Visiteur
  • Visiteur
03 Juil 2016 22:45 #113519 par concors
Réponse de concors sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Oui c'est vrai le futur est bien sombre. Mais comme les anciens disent. L'apiculture en a connue des crises et puis finalement certaines fois ont les a surmontées. Et au final dans la balance c'est positif. Combien de fois ont c'est cru au pied d'une montagne de travail et puis finalement ont est passé. C'est un métier qui permet de découvrir en nous des forces jusque là inconnue. C'est quand même gratifiant de voir les fruitiers pleins de fruits, les arbrisseaux des campagnes pleins de baies pour les oiseaux grâce à nous. Pleins de fraises, de courgettes, de glands dans les chênes, des colza et des tournesol bourrées de graines.Et j'en passe. Ont est utile.
Bon ok c'est dramatique de devoir passer en mode survie à cause de ce dérèglement climatique mais si ont ne perd pas de vu la loi numéro une qui est de prendre soin de nos ruches et de toujours vérifier régulièrement ce qui s'y passe est bien ça passera.
L'ideal aussi est de faire des ruchers de 50 ruches maximum et de toujours les posers près d'un endroit où il y a des fleurs.
Je n'est jamais vue une année sans fleurs.
Vu ce que l'ont abbat comme travail je crois qu'il en faut plus ça pour arrêter un apiculteur.

L'apiculteur doit aussi ce remettre en question et penser au sens commun avec ses collègues.
J'ai un rucher fixe est trois transhumant viennent de poser la première année 80 ruches. c'est inacceptable. Ont pose d'abord 40 ruches puis ont voit ceux qui sont déjà implanté et puis si il n'y a pas grand monde où même personne ont pose le double ou le triple l'année suivante.
J'ai un engagement avec le propriétaire ou je suis et je ne peux pas le planter sous prétexte que d'autres apiculteurs sont primitif et anarchiste.

D'ailleur en parlant de primitif. Il faut savoir que l'espèce humaine est encore primitive alors ne baissez pas les bras trop vite est faite part de votre savoir aux autres humains. Si il font une [strike]connerie [/strike]c'est peut-être par manque de connaissance est non pas parce qu'ils sont dégénéré et irrécupérable.

Enfin bon. Il y a une autre loi que j'aime bien, c'est celle du juste milieu.
Quand ont ce sent un peu perdu et que l'ont n'arrive plu à décider est bien c'est le juste milieu qu'il faut choisir. C'est toujours plus facil à dire qu'à faire mais bon avec l'habitude ont y arrive.

Regarde ardecho tu râles peu être maintenant parce que tu a trop fais de gelée royale les années précédentes au détriment du miel et maintenant inconsciemment tu râles. parce-que je peu te certifier qu'au jour d'aujourd'hui je préférerais être sur le châtaignier plutôt qu'aux lavande car une ruche sur quatre monte dans les hausses. Alors que toi tu risque d'en poser 4.
Je veux dire. Ne râle pas trop parce que si au lieu de ne faire que de la gelée tu avais monté tranquillement un cheptel en parallèle près à attaquer a coup de mandibules le châtaignier des que la bonne année ce présente est bien cette année tu serais refait :lol:
Je te rassure moi j'ai le même type de remords inconscient mais bon le fait d'en parler c'est vrai que ça ouvre des portes :lol:
A plus les guas. Bonnes bourres

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • LAS87
  • Visiteur
  • Visiteur
04 Juil 2016 08:34 #113532 par LAS87
Réponse de LAS87 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Je ne réponds qu' en amateur. 2016 sera mauvaise, on m'avais prévenu année de 13 lunes + bissextiles!!
Je ne vends que le miel que je produis ainsi mes clients sont sûr de l'origine.Si comme cette annee au 15 décembre, tout est vendu, ils comprennent ma position.
À mon niveau, je n'ai fait que des investissements limités même si 2015 à été bonne.
Certaines races d'abeilles sont très appropriées pour la production mais que si la météo est de la partie.A contrario, elles vont vite faire perdre de l'argent les mauvaises années ( nourrissement, achat de reines...)
Donc, l'avenir de l apiculture en France oui mais pas à grande échelle dû au changement climatique!!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • cdsjo
  • Visiteur
  • Visiteur
04 Juil 2016 10:27 #113536 par cdsjo
Réponse de cdsjo sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
Rien de tel que tel que de remettre en piste un bon sujet un peu polémique pour sortir le forum de sa torpeur, bien joué, ça marche.
Si le sujet a été clos, c'est que le tour de la question a été fait ; qu'est ce qui a pu changer en un an?
Pas grand chose en fait, les pessimistes le sont toujours, les optimistes aussi ; une année exceptionnelle va être partiellement gommée pour nombre d'entre nous par une année moyenne.
Or, en dehors de notre nature qui nous a fait optimistes ou pessimistes, ou dans le doute, c'est bien la situation présente qui est susceptible de nous faire évoluer quelque peu dans notre façon de voir les choses.
De quoi parle t'on dans l'avenir, de dans deux ans, de dans deux décades, du siècle prochain, ou de savoir si l'espèce humaine disparaîtra avant les hyménoptères?
De quoi parle t'on encore de l'apiculture de loisir ou de la professionnelle ; pour moi les deux sujets peuvent être séparés.
Je regrette beaucoup qu'il n'y ait presque plus personne sur ce forum pour parler de l'apiculture de métier, ce qui me réduit au silence et prive les amateurs d'éléments qui pourraient les intéresser.
Je me suis je crois assez étalé l'an dernier sur ce sujet pour ne pas prendre le risque de lasser en répétant les mêmes choses.
Juste deux trois remarques, l'abeille n'est pas victime de notre comportement en tant qu'apiculteurs mais de notre comportement en tant qu'individus.
L'apiculteur est depuis plusieurs décades complètement en réaction, sur la défensive ; toute son énergie doit être déployée pour faire face, régulièrement à un nouveau problème.
Nous ne sommes pas pour le moment parvenus à y répondre puisque nous sommes de plus ne plus d'acteurs pour produire de moins en moins.
Je pense que l'apiculture de loisir n'a pas de souci à se faire pour l'avenir.
Je crois que l'apiculture professionnelle est sous perfusion et qu'elle perdurera au moins tant que l'oxygène ne sera pas débranché.
Il y a aussi des points de vue différents parmi vous selon que vous vous trouviez dans une région favorable à la production ou a la mise en valeur du produit ou non.
Nous sommes des producteurs de matière première, ceux qui peuvent la valoriser s'en sortiront sans peine, beaucoup plus compliquées sont les choses pour les autres; sur cette planètes, rares sont les producteurs de matière première à qui cela bénéficie.
Je crois que sans nier la situation actuelle, à partir de laquelle on se projette vers l'avenir, il est inutile d'avoir peur, il y a beaucoup trop de facteurs qui nous échappent dont nous sommes dépendants, essayons de faire face au présent, chaque saison, l'avenir appartient dit on à ceux qui se lèvent tôt.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • gfass2
  • Visiteur
  • Visiteur
04 Juil 2016 14:05 - 04 Juil 2016 14:11 #113541 par gfass2
Réponse de gfass2 sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
cdsjo dit .... "Je crois que l'apiculture professionnelle est sous perfusion et qu'elle perdurera au moins tant que l'oxygène ne sera pas débranché."
Merci cdsjo pour ce trait d'humour, je la note dans mon carnet "blagounettes" ;)

www.lemonde.fr/societe/article/2007/01/08/un-patient-meurt-a-la-rochelle-apres-le-branchement-d-oxygene-sur-sa-perfusion_852844_3224.html

L'avenir de l'apiculture peut parfaitement être tributaire d'une erreur et là...... on est pas à l'abri.
Dernière édition: 04 Juil 2016 14:11 par gfass2.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • du luy
  • Visiteur
  • Visiteur
04 Juil 2016 14:18 - 04 Juil 2016 17:33 #113542 par du luy
Réponse de du luy sur le sujet Comment voyez-vous le futur de l’apiculture ?
à cdsjo ,

Sortir le forum de sa torpeur ? . J'espére que tu vois comme moi le nombre d'inscrits grandissant . Tu constateras ainsi le travail éffectué par Gilles et les trois modos .
Si toutefois , tu veux participer en donnant des explications sur les sujets techniques qui te conviennent , n'hésite pas , ce n'est pas toujours facile , nous faisons de notre mieux , crois moi ! .

Il y a dom 25 ( message 113099 , nourrissement des colonies ) qui attends toujours ta réponse promise . Je te cite "Je regrette beaucoup qu'il n'y ait presque plus personne sur ce forum pour parler de l'apiculture de métier, ce qui me réduit au silence et prive les amateurs d'éléments qui pourraient les intéresser " .
Imagine Gfass , ne pas répondre à un api qui lui demande la couleur des Vespa V . Oui nous avons pris cet engagement et nous nous y tenons méme si des fois nous avons l'impression de faire du rabachage .
Fais comme nous , tu as passé la moitié de ta vie en tant que pro , il y a je suis sur , des astuces ou pratiques que tu pourrais communiquer .Tu as sans doute vu , les explcations que nous donnons , point par point , heure par heure , jour par jour , figure toi que cela me fait mal au coeur de voir un api qui n'a pas de réponse au bout de plusieurs heures .
Dernière édition: 04 Juil 2016 17:33 par .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.603 secondes
Propulsé par Kunena